Bienvoir.eu

Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Pathologies/La cataracte plus répandue chez les pilotes

La cataracte plus répandue chez les pilotes

20/09/2005 - Lu 4478 fois
  • Note moyenne : 2.20/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 2.2/5 (54 notes)

Saviez vous que les pilotes de lignes ont plus de risque de developper une cataracte nucléaire (forme de cataracte liée au vieillissement) que les gens solidement accrochés à la terre ferme..?
Les pilotes de lignes courent de plus grands risques de contracter une cataracte nucléaire (une forme de cataracte liée au vieillissement) que les gens solidement accrochés à la terre ferme. Selon une étude, parue dans les annales d’ophtalmologie, ce risque est associé à l’exposition cumulative au rayonnement cosmique.

La cataracte est due à l’opacification du cristallin, lentille convergente située à la base de l’œil. Cette opacification entraîne une baisse progressive de la vue, un éblouissement à la lumière vive et une sensation de brouillard devant les yeux. C’est une maladie essentiellement associée à l’âge, elle survient généralement autour de soixante ans, mais elle peut être congénitale ou traumatique. Le seul traitement existant est la chirurgie, elle consiste à enlever le noyau du cristallin pour le remplacer par une lentille artificielle. Chaque année, plus de 200 000 personnes se font opérer de cette affection. Plusieurs recherches ont porté sur la santé des pilotes de ligne, l’une d’elles a même relevé un risque plus élevé pour certains cancers chez ces derniers. Dernièrement, des études ont déjà prouvé que les cataractes pouvaient être induites par l’exposition à des rayonnements, la dernière en date s’intéressait aux astronautes. Elle a montré une association entre l’incidence des cataractes et les radiations spatiales, à des niveaux d’exposition comparables à ceux des pilotes de ligne.

Des scientifiques de l’Université de Reykjavik, ont entrepris une étude de contrôle portant sur 445 hommes âgés de cinquante et plus, dont 79 sont pilotes. Chacun des sujets avait d’autres facteurs pouvant augmenter le risque de cataracte tels que le tabagisme ou l’exposition régulière au soleil sans lunettes de protection. Pour chaque pilote les chercheurs ont estimé la dose de rayonnement reçu en tenant compte du nombre d’heure annuel de vol, des types d’avions pilotés, du calendrier et des profils de vol. Ils ont trouvé une relation entre la dose cumulative estimée de rayonnement et le risque de cataracte, pour certains navigants il était trois fois plus élevé. Les auteurs en concluent que les rayons cosmiques peuvent causer (et pas seulement favoriser) l’apparition de cataractes nucléaires chez les pilotes de ligne.


Pour plus d'information :
. Cataracte sur Bienvoir.com


Les Commentaires

1 commentaire - Voir
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |