Bienvoir.eu

Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Pathologies/Le décollement de la rétine

Le décollement de la rétine

03/03/2005 - Lu 47982 fois
  • Note moyenne : 2.23/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 2.2/5 (56 notes)

La fréquence du décollement de rétine est de 0,07 % dans la population générale. La rétine recouvre le fond de l'œil. Elle reçoit les images captées par l'œil, les transforme en signaux électriques et les transmet au cerveau par l'intermédiaire du nerf optique.

Qu'est-ce qu'un décollement de rétine ?

La rétine est constituée de plusieurs couches de cellules superposées. Chaque couche a une fonction précise. On parle de décollement de rétine lorsque deux de ces couches: "l'épithélium pigmentaire" et le "neuroépithélium", se séparent.
Cette précision est importante, car un décollement qui survient dans d'autres couches n'est pas un décollement de rétine, il s'agit d'autres maladies. Or, il n'est pas toujours facile pour l'ophtalmologiste de faire la différence. Entre les deux couches décollées l'une de l'autre, il existe un liquide : le liquide sous-rétinien.


Les facteurs favorisants

La plupart des décollements sont provoqués par une déchirure ou un trou qui s'est formé dans la rétine.
Le décollement de rétine est plus fréquent :

  • les myopes ;
  • les opérés de cataracte ;
  • les personnes ayant déjà eu un décollement de rétine (récidive sur le même œil ou atteinte du deuxième) ;
  • à la suite de certaines inflammations de l'intérieur de l'œil (uvéites) ;
  • de blessures ou de chocs oculaires ;
  • si la rétine comporte des zones de fragilité ;
  • ou en cas de tumeurs oculaires.


    Les signes qui font craindre un décollement de rétine

    => Les "mouches volantes"
    Ce sont comme de petits nuages gris ou noirs, parfois décrits comme des toiles d'araignée, qui passent devant les yeux. Ils sont mobiles avec le regard. On les voit surtout bien quand la lumière est forte ou par temps ensoleillé.
    Toutes les mouches volantes ne signifient pas forcément décollement de rétine. Elles traduisent des modifications du vitré. Le vitré est un gel transparent qui remplit une grande partie de l'œil. Avec l'âge, il devient moins transparent et peut donner des mouches volantes.
    Les modifications du vitré peuvent s'accompagner de petites lumières colorées.

    => Les éclairs
    La perception de lumières anormales, comme des flash, peut correspondre à la formation d'une déchirure sur la rétine.

    => Des anomalies du champ visuel
    L'apparition d'une tache ou d'un voile noir qui cachent une partie du champ visuel, peut correspondre à un décollement de rétine en train de se constituer.
    Un décollement qui atteint le centre de la rétine (la macula) altère la vision centrale : l'acuité visuelle diminue.

    L'apparition d'un ou plusieurs de ces signes impose un avis ophtalmologique en urgence.


    Le traitement

    Le traitement du décollement de rétine classique est la chirurgie, et non pas le laser.
    Certaines techniques nécessitent l'ouverture de l'œil, d'autres non.
    Le but principal de la chirurgie est de fermer les trous et les déchirures rétiniennes.
    Un décollement de rétine opéré peut récidiver et nécessiter plusieurs interventions chirurgicales.
    Plus un décollement est opéré tôt, plus les chances de succès augmentent. Plus on tarde, plus la rétine, qui était bien souple au début, devient rigide, et donc difficile à "recoller".
    Avant d'opérer, on ne sait pas prédire quelle vision le patient récupérera.


    La prévention

    Il faut surveiller régulièrement le fond d'œil des personnes qui ont les facteurs de risques dont on a déjà parlé.
    Lors d'un fond d'œil on découvre de temps en temps des zones de fragilité rétinienne, qui un jour peuvent provoquer un décollement de rétine. Pour l'éviter, on consolide ces zones par laser.


  • Les Commentaires

    3 commentaires - Voir
    Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
    Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |