Bienvoir.eu

Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Pathologies/Le sport contre la DMLA

Le sport contre la DMLA

18/01/2007 - Lu 7022 fois
  • Note moyenne : 2.07/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 2.1/5 (45 notes)

Le sport protège de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), une maladie grave et fréquente qui peut mener à la cécité. En effet, pratiquer une activité physique trois fois par semaine diminue de 70% le risque de développer cette affection visuelle !
La DMLA : une maladie fréquente, grave et handicapante
La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est une atteinte de la vision due au vieillissement de la macula, partie centrale de la rétine responsable de la vision précise, comme par exemple celle qu'implique la lecture. Elle se manifeste par une déformation des lignes droites et/ou une baisse de la vision. Si on ne consulte pas dès les premiers signes afin de freiner l'évolution, cette maladie mène à la cécité. En l'absence de facteurs de risques connus, la prévention passe par la réalisation d'un fond d'oeil à partir de 50 ans.

L'activité physique prévient la DMLA
Mais selon les résultats d'une nouvelle étude, il existe un autre moyen de prévenir cette maladie : faire du sport ! En effet, exercer une activité physique régulière (une bonne marche à pied trois fois par semaine, mais aussi, monter à pied les escaliers, éviter les transports en commun, faire du jardinage, de la course à pied récréative, etc.) diminue de façon très conséquente le risque de développer une DMLA.

Le risque de DMLA diminue de 30 à 70%
Pour en arriver à cette conclusion, les auteurs ont suivi durant 15 ans près de 4.000 hommes et femmes âgée de 43 à 86 ans. En début d'étude, puis tous les 5 ans, les volontaires devaient se soumettre à un examen ophtalmologique de dépistage de la DMLA. Parallèlement, la fréquence et l'intensité de l'activité physique des sujets ont été évaluées à l'aide d'un questionnaire (combien de volées de marches montez-vous chaque jour ? Combien de pâtés de maison marchez-vous ? Faites-vous une fois par semaine une activité physique suffisamment intense pour provoquer une sudation ?). Un mode de vie actif a été défini par une activité physique donnant ou non une sudation trois fois par semaine ou plus. Et la sédentarité par un rythme d'activité inférieur à trois fois par semaine.

La réduction du risque de DMLA sur 15 ans atteint 70% chez les personnes ayant adopté un mode de vie actif et 30% avec une simple pratique de la marche à pied.

Comment expliquer cette relation entre DMLA et activité physique ?
La DMLA est en majeure partie d'origine génétique. C'est ainsi qu'il existe des familles plus à risque de DMLA que d'autres. Mais selon certaines études récentes, l'expression de ce gène responsable de la DMLA est favorisée par le surpoids. C'est ainsi que l'activité physique pourrait agir sur la DMLA, au moins en partie, en empêchant le surpoids de s'installer.


Pour plus d'information :
. DMLA sur Bienvoir.com
. Source: www.Annet.be


Les Commentaires

1 commentaire - Voir
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |
Article précédent : Solaire CastelbajacArticle suivant : Modéle Vanni 8721 en acétate