Bienvoir.eu

Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Information/Interviews/Questions à Nonu Ifergan

Questions à Nonu Ifergan

28/09/2007 - Lu 8517 fois
  • Note moyenne : 2.42/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 2.4/5 (69 notes)

Ce mois ci, Nonu Ifergan, président du Groupe Aspex partage sa vision positive de la vie avec le magazine Canadien Opt!k.
Opt!k Magazine: Avez-vous des regrets dans la vie?

Nonu Ifergan: Aucun regret. Jamais il faut avoir un regret dans la vie. Jamais. Celui qui dit qu'il a un regret dans la vie, il va juste tomber malade. Aucun regret, c'est... tout est parfait, le passé, c'est le passé, le futur… On travaille beaucoup pour le futur, on va avoir beaucoup de technologie que les autres n'ont pas et n'auront pas. Et on est heureux, qu'est-ce qu'il y a à regretter?

La vie, vous la suivez comme elle arrive, vous savez, moi je me rappelle quand je suis arrivé ici, la première semaine que j'ai commencé à travailler, je gagnais 25 $ par semaine alors que je suis venu avec des millions. J'ai quand même travaillé pour savoir exactement ce que c'est. Je suis très heureux, je suis mieux que beaucoup de gens et il y a des gens qui sont mieux que moi. Quand j'étais jeune, mon père m'a dit, il faut toujours que tu regardes ceux qui sont plus bas que toi. Quand tu montes les escaliers, n'essaie pas de voir en haut, regarde l'escalier que tu viens de gravir. il y a des gens qui sont plus bas que toi, ils sont plus malheureux que toi. Si tu veux être heureux dans la vie, il faut regarder ces gens-là.

Opt!k Magazine: Qu'est-ce qui, selon vous, fait le succès d'une entreprise?

Nonu Ifergan: Il faut s'en occuper, il n'y a pas de miracles. Et il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas une multinationale. On n'est pas comme les autres qui fabriquent pour l'Italie ou la France ou les États-Unis, et puis ils exportent. Nous, c'est les modèles, et tout ce qui est fabriqué est vendu sur le marché Canadien.

Opt!k Magazine: Avez vous l'impression que le consommateur canadien a beaucoup changé ?

Nonu Ifergan: Beaucoup, parce qu'avant, on importait tous les produits qui étaient européens, et aujourd'hui, ça a complètement changé. On n'achète plus le produit européen ou américain parce que le marché canadien est plus avancé même. La preuve est que nous n'avons ni Prada, ni Chanel. Si vous allez chercher ces produits qui sont standards, le seul avantage qu'ils offrent, c'est qu'ils mettent la griffe, qu'ils les vendent avec la griffe. C'est un marché qui est très fort, mais nous n'avons pas la griffe et on est en compétition avec ces gens-là, et ça marche très très bien. On a même été copié par les griffes. On a des modèles qui sont tellement avancés qui marchent si bien que les griffes ont été obligées de les copier carrément! Mais ça ne date pas d'aujourd'hui. Ça fait longtemps déjà qu’on nous copie…


Les Commentaires

1 commentaire - Voir
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |