Bienvoir.eu

Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Information/Les grands maux qui troublent la vision

Les grands maux qui troublent la vision

12/12/2006 - Lu 4701 fois
  • Note moyenne : 2.04/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 2.0/5 (51 notes)

La vision joue un rôle prépondérant dans la transmission d'infos au cerveau. Alors? Au tournant de la cinquantaine, mieux avoir sa vue à l'oeil.
Sournoises, certaines affections ne présentent pas de symptômes apparents pour le patient. Le point avec le professeur Avinoam Safran, médecin-chef du Service d'ophtalmologie de l'Hôpital cantonal.

Cataracte. Elle affecte un tiers des personnes de plus de 65 ans. Il s'agit d'une opacité progressive du cristallin. Les manifestations sont évidentes: l'image devient de plus en plus floue et le patient est particulièrement sensible aux lumières denses. Les personnes diabétiques ou dont les parents ont développé la maladie y sont particulièrement exposées. Comment corriger ce trouble? Seule solution, une intervention chirurgicale. Elle consiste à extraire le cristallin endommagé pour le remplacer par une version artificielle.

Glaucome. Cette atteinte résulte soit d'un trouble chronique de la circulation au niveau du nerf optique. Or, une pression trop élevée exercée dans le globe oculaire fait obstacle à cette circulation et entraîne la formation du glaucome. Outre l'hérédité, cette maladie peut être favorisée par divers facteurs comme l'apnée du sommeil. La difficulté d'un diagnostic précoce provient de la quasi-absence de symptômes initiaux perceptibles pour le malade. Le glaucome commence par affecter le pourtour du champ de vision. Mais le centre, lui, reste intact. Aussi pour ajouter de la netteté à la partie diffuse, le cerveau va-t-il jouer «les roues de secours» en comblant en apparence la partie trouble. Mais cette correction relève de l'illusion visuelle pas d'une compensation véritable. Comment remédier à cette hypertension oculaire? Si l'atteinte est modérée, des gouttes sont administrées localement. Dans les cas plus graves, la chirurgie traditionnelle ou le laser permettent d'effectuer des petites fistules dans l'œil facilitant l'évacuation des liquides aqueux. Pour lutter contre cette maladie à bas bruit, les spécialistes recommandent un dépistage tous les 3 ans environ dès l'âge de 40 ans (plus souvent dans certains cas).

Dégénérescence maculaire liée à l'âge. Cette altération, souvent héréditaire a aussi d'autres causes: surexposition aux UV ou à la fumée, hypertension artérielle et facteurs alimentaires. Elle touche le centre du champ visuel (l'endroit où se dirige le regard). Celui-ci est parasité par la présence de bouquets de vaisseaux anormaux. Selon l'ampleur de la maladie, l'image est distordue au centre et le patient a des difficultés à lire. Le traitement préconisé dans certains cas consiste à détruire au laser les vaisseaux surnuméraires sans endommager la rétine voisine. Des expériences sont toutefois en cours pour la mise au point de substances qui seraient injectées dans l'œil et dont la fonction consisterait à bloquer les facteurs de croissances de ces vaisseaux.

Atteinte rétinienne due au diabète. Un taux anormal de sucre dans le sang favorise l'apparition de vaisseaux qui vont entraîner des hémorragies et des lésions de la rétine. Celles-ci peuvent provoquer jusqu'à son décollement. Le praticien est donc contraint d'éradiquer au laser ces zones rétiniennes affectées. Le malade doit donc veiller à la bonne régulation de son diabète et effectuer des contrôles ophtalmologiques selon un calendier établi par son ophtalmologue.

* L'intervention compensatoire du cerveau dans les maladies oculaires est un phénomène essentiellement découvert à Genève sous la conduite du Professeur Safran


Pour plus d'information :
. Cataracte sur Bienvoir.com
. Glaucome sur Bienvoir.com
. DMLA sur Bienvoir.com


Les Commentaires

Aucun commentaire
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |