Bienvoir.eu

Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Chirurgie/Lentille intraoculaire réfractive multifocale pour la correction de la presbytie

Lentille intraoculaire réfractive multifocale pour la correction de la presbytie

16/04/2005 - Lu 16509 fois
  • Note moyenne : 2.33/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 2.3/5 (67 notes)

La chirurgie de la presbytie est considérée comme la nouvelle frontière en chirurgie réfractive. Différentes solutions sont proposées dont les implants multifocaux...
Introduction:
La chirurgie de la presbytie est considérée comme la nouvelle frontière en chirurgie réfractive. Différentes solutions sont proposées : myopisation d'un oeil, mise en place de cristallin « accommodatif », chirurgie sclérale dont l'incidence est encore mal connue et enfin implants phakes multifocaux. Il a été entrepris une étude prospective sous le couvert d'une loi Huriet pour connaître l'efficacité et définir les conditions d'utilisation d'un implant phake multifocal de chambre antérieure.

Matériel et méthode:
Cinquante-cinq yeux de 33 patients ont bénéficié d'un implant multifocal pliable de chambre antérieure. Vingt et une femmes et 12 hommes ont été opérés. La réfraction initiale était comprise entre - 5D et + 5D. L'addition unique proposée par l'implant était de + 2,50 D. Un très bon résultat peut être considéré comme une récupération sans correction de 6/10e, ou mieux de loin et Parinaud 3, ou mieux de près également sans correction.

Résultats:
Le suivi moyen est de 42,6 ± 18 semaines. La réfraction postopératoire moyenne est de - 0,12 D ± 0,51. L'acuité visuelle moyenne non corrigée postopératoire est de 0,78 ± 0,20. L'acuité visuelle postopératoire non corrigée est Parinaud 2,3 ± 0,6. Quatre-vingt-quatre pour cent des yeux opérés ont récupéré 0,6 sans correction ou mieux et Parinaud 3 ou mieux sans correction. Quatre yeux ont été explantés pour des raisons diverses essentiellement optiques ; aucune complication anatomique sévère n'a été observée.

Conclusions:
La mise en place d'un implant phake de chambre antérieure multifocal pour corriger la presbytie est une technique efficace dont la prédictibilité est bonne. Elle présente le grand avantage de la réversibilité en cas d'intolérance, de phénomènes optiques parasites ou de complications indésirables. Compte tenu du caractère particulier de cette intervention, il est impératif de respecter des critères d'inclusions très stricts : profondeur de chambre antérieure supérieure ou égale à 3,1 mm, angle ouvert, comptage endothélial supérieur ou égal à 2 000 cellules/mm2, absence de cataracte débutante ou d'altération maculaire même minime.


Plus d'infos
. Source: E2Med.com
. La cataracte (opacification du cristalin)
. L'opération de la cataracte


Les Commentaires

1 commentaire - Voir
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |