Bienvoir.eu

Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Pathologies/Qu’est-ce que la DMLA ?

Qu’est-ce que la DMLA ?

03/03/2005 - Lu 30858 fois
  • Note moyenne : 2.47/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 2.5/5 (53 notes)

La dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA est un vieillissement trop rapide de la macula, le centre de la rétine, chez des personnes de plus de 50 ans...

La dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA est un vieillissement trop rapide de la macula, le centre de la rétine, chez des personnes de plus de 50 ans. Dans cette macula, il se passe deux choses : des dépôts blanchâtres (les drusen) apparaissent et des cellules (photorécepteurs et cellules de l’épithélium pigmentaire) disparaissent. Chacun sait que la rétine est la partie de l’œil qui reçoit la lumière et la transforme en influx nerveux, transmis au cerveau. Si l’œil était un appareil de photo, elle en serait la pellicule. La macula (macula lutea ou tache jaune) est petite, mais très importante : n’occupant que 2 à 3 % de la surface de la rétine, elle transmet 90 % de l’information visuelle traitée par le cerveau. Ceci s’explique par sa position centrale, en plein dans l’axe optique de l’œil : c’est sur elle que se forme l’image de l’objet regardé. Sa richesse en cellules visuelles (cônes) lui permet de percevoir les détails fins et les couleurs. La DMLA survient à partir de 50 ans, mais son diagnostic est souvent fait dix ou quinze ans plus tard, vers 60 ou 65 ans.


Comment ces différentes formes évoluent-elles ?

La grande majorité des personnes atteintes n’auront pas de handicap visuel.
Dans les formes initiales, les drusen augmentent en nombre et en taille au cours de la vie. Ils favorisent le passage à une forme mûre, atrophique ou néovasculaire.
Dans les formes atrophiques, la surface des zones atteintes augmente très progressivement, respectant longtemps la fovéola. Les personnes ressentent surtout le besoin de lumière pour lire et signalent aussi des éblouissements. Après des années (ou des dizaines d’années) d’évolution, toute la zone centrale finit parfois par être atteinte, ce qui provoque une baisse de vision importante, et les personnes peuvent avoir l’impression d’une évolution brutale de la maladie. Dans les formes néovasculaires, celles avec néovaisseaux visibles ont tendance à s’aggraver rapidement et doivent être traitées d’urgence. Celles avec néovaisseaux occultes évoluent de façon variable d’une personne à l’autre. Si certaines gardent une vision stable malgré la présence de néovaisseaux occultes derrière le centre de la macula, la plupart ont une baisse de vision progressive au cours des mois ou des années.


La DMLA est-elle due à mon alimentation ?

Les informations concernant le rôle de l’alimentation restent contradictoires à ce jour.
Certains chercheurs ont émis l’hypothèse que des carences, en vitamines où en oligoéléments, pourraient causer la DMLA par un appauvrissement progressif du régime alimentaire avec l’âge (de fait les personnes âgées mangent moins et toujours les mêmes choses). Mais les différentes études comparant les personnes atteintes au reste de la population n’ont pas eu toutes les mêmes résultats, il s’agit donc actuellement d’une hypothèse non vérifiée.
Cependant plusieurs travaux suggèrent l’importance d’une alimentation variée riche en légumes verts et en fruits frais. Certains auteurs vont même jusqu’à préconiser aux patients atteints d’une DMLA débutante de manger trois à quatre fruits frais par jour.
L’alimentation est, de plus, la principale source d’apport des constituants du pigment maculaire. Il s’agit du pigment jaune qui donne sa couleur caractéristique à la macula. Différentes études suggèrent que ce pigment jaune aurait un effet protecteur vis-à-vis de la maladie. Les aliments les plus riches en pigment maculaire sont les légumes verts (brocoli, épinards) et le maïs. Enfin certaines études suggèrent que la consommation d’huile de poisson, qui comporte certains acides gras spécifiques, jouerait un rôle protecteur vis-à-vis de la DMLA.
L’intérêt d’une supplémentation en vitamines antioxydantes, en zinc ou en d’autres nutriments est discuté plus loin.



Les associations pour vous soutenir

=> Alliance mondiale de lutte contre le DMLA
Cette association à but non lucratif regroupe des organismes ophtalmologiques et gériatriques. Elle renseigne et assiste les personnes concernées par cette maladie dans le monde entier.
. Site internet : www.amdalliance.com

=> Rétina France
Cette association soutient la recherche et donne des conseils pratiques et juridiques aux personnes atteintes de maladie de la vue.
. Tel : 0 801 30 20 50
. Site internet : www.retina-france.asso.fr

=> SOS rétinite France
Cette association organise des consultations gratuites le mercredi à l'hôpital de Montpellier. Elle informe et assiste les patients dans ses démarches administratives et soutient et finance la recherche.
. Tél : 04 67 65 06 28
. Email : sosret@wanadoo.fr
. Site internet : http://www.sos-retinite.com


Les Commentaires

4 commentaires - Voir
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |