Bienvoir.eu

Vous êtes ici >> Accueil/Les Dossiers/Pathologies/La cataracte (opacification du cristallin)

La cataracte (opacification du cristallin)

03/03/2005 - Lu 56636 fois
  • Note moyenne : 2.52/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 2.5/5 (84 notes)

La cataracte constitue une cause très courante de détérioration de la vision. Des progrès importants ont été réalisés dans le traitement de cette maladie ces dernières années et la plupart des personnes qui en sont atteintes peuvent maintenant espérer recouvrer la vue en totalité ou, du moins, en grande partie.

Qu'est-ce qu'une cataracte?

Une cataracte est une opacification du cristallin, milieu normalement clair et transparent de l'œil. Il ne s'agit ni d'une tumeur ni de la formation d'une nouvelle peau ou d'un nouveau tissu sur l'œil, mais plutôt de la formation d'une buée sur le cristallin proprement dit. Quand la cataracte apparaît, le cristallin devient aussi opaque qu'une fenêtre givrée et la lumière ne peut être correctement transmise à la rétine, ce qui produit une image qui n'est pas claire. Il arrive souvent, cependant, qu'une partie seulement du cristallin soit atteinte, et si la vue n'est pas considérablement affaiblie, il n'est pas nécessaire d'enlever la cataracte. En revanche, si une grande partie du cristallin est opacifiée, il peut y avoir perte partielle ou totale de la vision tant que la cataracte n'est pas extraite.

Mythes

Les cataractes ne se propagent pas d'un œil à l'autre, bien qu'elles puissent se développer dans les deux yeux à la fois. Elles mûrissent d'ordinaire graduellement au cours des années et ne sont pas associées au cancer. Il n'existe aucun lien entre la cataracte et le degré d'effort des yeux; se servir de ses yeux n'aggrave pas la situation. Enfin, les cataractes ne conduisent pas à la cécité permanente.

Causes et symptômes

Il y a bien des sortes de cataractes. La plupart sont causées par une modification de la composition chimique du cristallin, modification due au vieillissement, à l'hérédité, à une malformation congénitale, à une blessure à l'œil ou à certains troubles ou états pathologiques de l'œil ou de l'organisme.

Le processus normal de vieillissement peut causer le durcissement et l'opacification du cristallin. C'est ce qu'on appelle la cataracte sénile. C'est la plus courante et elle peut apparaître dès l'âge de 40 ans.

Les cataractes peuvent se former à tout âge, aussi bien chez l'enfant que chez l'adulte. Chez l'enfant, elle peuvent être héréditaires ou avoir été causées par une infection ou une inflammation affectant la femme enceinte et son bébé. C'est ce qu'on appelle la cataracte congénitale et elle est présente dès la naissance.

Les blessures aux yeux peuvent causer des cataractes à tout âge. Une lésion produite par un coup, un choc, une coupure, l'exposition à une chaleur intense ou une brûlure chimique peut endommager le cristallin et entraîner une cataracte traumatique.

Certaines affections ou maladies, notamment le diabète sucré, peuvent aussi provoquer l'opacification du cristallin. C'est ce qu'on appelle la cataracte secondaire.

Selon l'importance et la localisation des régions opacifiées du cristallin, la personne peut ne pas se rendre compte qu'elle a une cataracte. Si celle-ci se loge sur le bord externe de l'œil, il se peut que la personne ne remarque pas de changement dans sa vision, mais si elle est située près du centre du cristallin, elle porte généralement atteinte à la clarté de la vision. À mesure que la cataracte se développe, la vue peut devenir trouble, floue, imprécise. Il peut aussi y avoir diplopie. Les yeux peuvent devenir plus sensibles à la lumière, à l'éblouissement et à la réverbération aveuglante, ce qui rend la conduite d'un véhicule difficile le soir. Il peut être nécessaire de changer souvent la force des verres.

Plus la cataracte s'aggrave, moins les lunettes deviennent efficaces. Il peut être utile de tenir les objets plus près des yeux pour lire ou pour faire du travail de prévision. La pupille, normalement noire, peut changer sensiblement de couleur et sembler jaunâtre ou blanche.

Dépistage et diagnostic

D'ordinaire, les cataractes ne sont pas visibles de l'extérieur sans instruments appropriés. Si vous remarquez que votre vue devient moins claire, passez sans tarder un examen complet de l'œil chez l'ophtalmologiste -le médecin spécialiste des soins oculaires.

Traitement

Lorsque la baisse de la vision est telle que la personne ne peut vivre comme avant ou poursuivre normalement son travail, il est probablement temps de faire retirer la cataracte. Le malade et l'ophtalmologiste décident ensemble, suivant les besoins du malade, quand l'extraction devient nécessaire.

La chirurgie est le seul moyen efficace pour enlever un cristallin opacifié. Le laser, faisceau de radiations lumineuses de grande puissance, n'est d'aucune utilité dans ce domaine; on peut cependant s'en servir, après l'extraction de la cataracte pour ouvrir une partie de la membrane du cristallin (la capsule), qui peut, elle aussi, s'opacifier après l'opération.

Même si le traitement des cataractes s'est amélioré ces dernières années grâce à la recherche et à l'évolution rapide des techniques, les gouttes oculaires, onguents, pilules, diètes spéciales et exercices des yeux n'aident pas à dissoudre ou à réduire une cataracte.

L'opération a un taux élevé de succès et plus de 90% des patients qui la subissent recouvrent une acuité visuelle raisonnable. Il est important de comprendre que des complications peuvent survenir et qu'on ne peut garantir le succès de cette intervention pas plus que pour n'importe quelle autre.

Une fois le cristallin enlevé, le malade a besoin d'une nouvelle lentille pour focaliser la lumière. Ce peut être des lunettes, des lentilles cornéennes ou des lentilles intraoculaires, c'est-à-dire des lentilles permanentes implantées par chirurgie à la place du cristallin.

Chacun de ces substituts du cristallin présente des avantages et des inconvénients. L'ophtalmologiste aide le malade à décider quelle lentille ou quelle combinaison de lentilles conviendra le mieux à son mode de vie et l'aidera à voir le mieux possible.


Dossiers en relation
. L'opération de la cataracte
. Lentille intraoculaire réfractive multifocale pour la correction de la presbytie chez le sujet phaque


Les Commentaires

5 commentaires - Voir
Partager cet article wikio : Partager cet article | digg : Partager cet article | del.icio.us : Partager cet article | facebook : Partager cet article | scoopeo : Partager cet article | blogmarks : Partager cet article | additious : Partager cet article |
Partager les derniers articles Netvibes : Partager les derniers articles | iGoogle : Partager les derniers articles | My Yahoo : Partager les derniers articles | wikio : Partager les derniers articles | RSS : Partager les derniers articles |
Article précédent : Le décollement de la rétine Article suivant : Qu’est-ce que la DMLA ?